« Renforcer la méthodologie de l’inventaire, socle de toute politique patrimoniale » dans les domaines du « patrimoine immobilier classé et non classé, le patrimoine mobilier et le patrimoine immatériel » est l’un des quatre objectifs du Programme Patrimoine.  Il s’agira d’identifier de méthodes, d’outils de gestion et de connaissance du patrimoine au niveau central et local, ceci au bénéfice premier de l’inventaire des patrimoines, du renforcement des ressources humaines et techniques des Directions de la Culture  (DCW) des 12 wilayas pilotes, ainsi que de formations aux techniques d’inventoriage au bénéfice de l’ensemble des intervenants publics et privés du secteur.

Les actions se déclinent  comme suit :

  • Former et d’équiper les personnels du MdC en charge au niveau local de cet inventaire aux méthodes et aux techniques d’inventoriage afin de produire les fiches d’inventaire destinées au future Centre de Catalogage du MdC. Ces formations concerneront les personnes en charge de l’inventaire dans les 48 DCW ainsi que les organismes tels que CNRPAH, l’OGEBC et les Musées.
  • Renforcement provisoire en moyens humains et pour la durée du Programme dans 12 DCW pilotes afin de constituer dans chaque DCW le noyau de ce qui sera développé pour devenir ensuite le service de l’inventaire de la DCW. »

La méthodologie entamée, à partir des états de lieux achevés, vise à définir des outils opérationnels afin d’avancer vers l’inventaire à deux niveaux : d’une part des biens culturels protégés selon la Loi 04-1998 (classés, inscrits à l’inventaire supplémentaire et créés en secteurs sauvegardés) ; et de l’autre de l’ensemble du patrimoine culturel du pays, selon « une approche totale et intégrale ».  Notamment un processus participatif et de partage avec l’ensemble des acteurs concernés par l’inventaire a été très propice à la prise de décisions et à l’harmonisation des fiches d’inventaire pour les trois typologies de biens culturels : mobilier, immobilier et immatériel. En parallèle la finalisation les thésaurus, les systèmes descriptifs, etc.) se poursuit s’agissant d’un travail de longue haleine.

Les fiches sont finalisées et l’expérimentation sur le terrain dans les 12 wilayas sera lancée à travers les 12 experts juniors attachés, chacun à une DCW.

Fiches d’inventaire

Programme de formation des juniors

Suivi de la phase pilote